Select Page

UNE MÂCHOIRE EN ÉMOI

Les désordres de l’articulation temporo-mandibulaire sont fréquents et peuvent s’avérer parfois très invalidants.  Douleurs, bruits articulaires ne sont pas rares.  Aussi, des difficultés à l’élocution, à l’ouverture de la bouche, à la mastication se rencontrent fréquemment.

Feront également souvent partie de cette problématique, douleur à l’oreille, maux de tête associés, douleur référée sur une ou plusieurs dents.  On retrouvera même des perturbations du sommeil en raison des douleurs nocturnes.

LES CAUSES

Essentiellement, nous identifierons des causes dites internes ou intra-articulaires et externes.    Les causes internes seront multiples:  problème du disque, condition d’arthrose ou d’arthrite, synovite ou encore d’hypermobilité de l’articulation.

La classification des causes externes regroupera quant à elle, les tensions musculaires, les désordres posturaux, les tendinites du muscle temporal ainsi que les fractures.

CAPRICIEUSE MÉCANIQUE

L’articulation temporo-mandibulaire possède la particularité de se composer d’un os central, le mandibule qui s’articule de part et d’autre avec chacun des os temporaux.  Ainsi, une dysfonction unilatérale, impactera tout le système.

De là l’importance d’une prise en charge thérapeutique étayée par une solide évaluation initiale.  Votre physiothérapeute pourra ainsi établir quelles sont les causes de vos signes et symptômes. De ce moment, il sera utile d’identifier les structures impliquées afin d’y apporter les correctifs appropriés. 

UNE APPROCHE GLOBALE 

Il est maintenant reconnu que les problématiques de l’articulation temporo-mandibulaire répondent de façon plus optimale à une approche qui vise non seulement la récupération de sa fonction, mais qui intègre l’environnement dans laquelle elle se trouve.

Il sera important de tenir compte des déficits de posture, de l’état de la région cervicale, des situations psycho-émotionnelles pouvant favoriser accroissement du stress, de la tension musculaire et de certaines para-fonctions, notions qui feront certes l’objet d’un prochain article.

Des techniques de thérapie manuelle, relâchement myofascial, éducation posturale et fonctionnelle contribueront à la récupération de l’articulation.  D’autre part, quelques exercices devraient s’ajouter afin de venir consolider ces acquis. 

Source:

Physiopedia

Nathalie Harnois, physiothérapeute

895, boulevard des Laurentides, Piedmont, QC  J0R 1K0

Tél : 450-820-4200